top of page
Hel_2_150dpi.jpg

Hel

2023

Aquarelle, crayon, 26x36cm

Mythologie scandinave

Autres noms

Helja, "Celle qui est cachée" (signification)

Figures proches

Freyja, Perséphone, Gaïa

Dans ma série de figures féminines légendaires, Hel est dans ma tête depuis plusieurs années. Je n’arrivais pas à la représenter, malgré des essais.

Dans la mythologie scandinave, Hel est l’un des enfants illégitimes de Loki avec la géante Angrboda (« celle qui annonce le malheur »). Elle a pour frères le féroce loup Fenrir et le serpent cosmique Jörmungand. Engeance terrible, les trois enfants sont liés à de funestes événements. Hel est envoyée aux enfers, lieu éponyme « Hel » où elle règne sur les 9 mondes qui accueillent les personnes mortes naturellement.
Elle est décrite avec un visage ou un corps à moitié dans la lumière de la vie, à moitié dans les ténèbres de la mort, ou à moitié d’une beauté surnaturelle, à moitié décomposée.

Cependant, ces descriptions volontairement infernales sont le résultat de l’écriture chrétienne des mythologies nordiques au milieu du Moyen Âge. Dans le but de diaboliser les figures païennes, on fait de Hel une femme dangereuse et mauvaise, qu’on cache.
Or, dans les textes pré-chrétiens, pas de description physique, et pas d’ « enfer » mais un lieu des morts, ni bon, ni mauvais.
En outre, dans ces textes, Hel ou hellja est une hypostase (principe fondamental en métaphysique) de Freyja, la Déesse mère. Car comme Freyja accueille les morts au combat sur le chemin du Valhalla, Hel dont le nom signifie « caché » mais aussi « accueil » est une figure bienveillante qui guide les âmes et les aide à traverser le fleuve Gioll jusqu’au monde des morts. Elle est assimilée à Hécate ou Perséphone.

La description physique chrétienne insiste sur les deux mondes. Créature du passage d’un règne à l’autre, entre la vie et la mort, donnant la vie et la mort, j’ai finalement eu l’idée en début d’année, à la suite d’un événement, d’utiliser la forme du cycle. Une Hel sombre, une Hel lumineuse, ses deux versants, la vie suivie de la mort, la mort nourrissant la vie.

Hel_1_150dpi.jpg
bottom of page